Une décennie qui laisse place à un nouveau souffle

Bonjour à toutes et à tous, frères et sœurs hmong en Christ,

Il vous a été communiqué que depuis le 29 octobre 2022 dernier, il y a eu un changement au niveau des membres du bureau de l’aumônerie hmong de France. En effet, depuis 3 mandats, donc 9 ans, le coordinateur de l’aumônerie hmong de France était M. Xaiv Tsom Yaj / Paul Cho Yang avec une équipe composée pour les 2 derniers mandats de M. Zoov Ncaib Lauj/ Chay Lau en tant que secrétaire, de M. Ntsuab Vaj Lis/ Vang Ly en tant que trésorier, de messieurs Ntsuab Rwg Thoj/ Jean-Pierre Tho et Txiaj Vam Thoj/ Jacques Tho en tant que responsables communication pour le site de l’aumônerie, de messieurs Qhua Xab Thoj, Xib Hwb Nyiaj Lwm Vaj/ René Va et Ntsum Laj Muas/ Jean-Marie Moua en tant que conseillers et bien sûr de père Jean-Paul en tant que prêtre accompagnateur. Auparavant, Xaiv Tsom Yaj avait déjà fait 2 mandats avec txiv plig Neej Vaj / père René Charrier et txiv plig Cwj Vuam Chiv/ père Antoine Chy Yaj ; ce qui lui comptabilise 15 ans de mission comme serviteur de la foi auprès des communautés hmong de France. Je peux témoigner du changement qui s’est vécu et opéré au sein de notre communauté hmong. Lors des rencontres en Assemblées générales, des pèlerinages, des visites pastorales, Xaiv Tsom/ Paul Cho et son équipe ainsi que leurs conjointes respectives nous ont transmis une dynamique nouvelle qui nous dirige toujours vers l’ouverture aux autres. Tous ceux qui ont suivi de près ce mouvement au sein de l’aumônerie hmong ainsi que tous ceux qui ont porté les projets réalisés ne peuvent que se réjouir et féliciter Xaiv Tsom et toute son équipe pour ce travail accompli ; un petit pas posé pour l’Eglise un pas de géant pour les Hmong. Il est inévitable que ce changement d’ordre social, culturel et cultuel qui est en train de se vivre au sein de l’Eglise entraîne également des changements pour les Hmong catholiques. Il nous faut aussi suivre à notre niveau ce changement. Chaque décennie amorce un renouvellement, annonce un souffle nouveau pour nos vies. Pas à pas on s’y prépare et l’aumônerie nous a accompagnés dans ce glissement toujours avec le Christ à nos côtés. Merci à Xaiv Tsom et son épouse, à tous ces membres du bureau et leurs épouses qui ont œuvré pour faire vivre notre communauté hmong avec patience, discernement et surtout avec amour ! Oui c’est cet amour qui nous tient unis dans le temps : « tout seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin ».

Le samedi 21 janvier 2023, la passation de l’ancienne équipe du bureau de l’aumônerie à la nouvelle équipe s’est vécue sur Orléans. Je suis Joanne Yang, je suis mariée à Ntsuab Xwm Yaj/ Paul Yang, mère de 5 enfants et je suis la nouvelle coordinatrice pour l’aumônerie hmong de France. C’est tout un parcours de circonstances qui m’ont amené à répondre à l’appel de cette mission pour notre communauté hmong. Je suis consciente de mes fragilités et c’est pour cette raison que j’ai pris du temps pour trouver les bonnes personnes qui veulent bien œuvrer avec amour dans cette nouvelle aventure aux côtés de Jésus Christ. Ce sont des jeunes femmes hmong qui ont répondu à ma demande. Des jeunes femmes qui sont mères de familles, en activité professionnelle et qui cherchent à encrer leur foi en Christ vivant au cœur de leurs vies.

Pour vivre cette passation sous le regard de Dieu, j’ai décidé de faire vivre le temps de prière autour de la lettre pastorale de Mgr Jacques Blaquart. Notre Evêque d’Orléans nous rappelle bien la place importante et primordiale de l’Amour de Dieu pour chacun de nous et de cet amour que l’on est amené à transmettre autour de nous pour faire vivre nos projets pastoraux. Avec ce nouveau bureau composé de femmes hmong, nous comptons sur vous tous frères et sœurs hmong en Christ, sur votre confiance et votre patience pour nous porter dans cette mission nouvelle qui placera ses pas à la suite de la mission qu’avait porté l’ancien bureau. Nous comptons également sur le soutien des anciens membres qui ont acquis l’expérience pour nous guider et nous encourager à pouvoir répondre au mieux aux attentes de la mission. Nous travaillons en équipe, décidons ensemble et avec le prêtre accompagnateur Jean-Paul Havard. Je suis heureuse de vous présenter les membres qui constituent le nouveau bureau pour le service de l’aumônerie hmong de France :

Coordinatrice : Mme Zag Xyooj/ Joanne Yang

Secrétaire : Mme Ntsa Xyooj / Stélina Siong

Trésorière : Mme Ntxawm Vaj/ Ndzeu Martine Cha

Responsable communication site aumônerie : Mme Npai Yaj / Cécile Yang

Conseillers : M. Xaiv Tsom Yaj/ Paul Cho Yang et M. Qhua Xab Thoj

Prêtre accompagnateur : Père Jean-Paul Havard

Je remercie et j’encourage aussi toutes les personnes dans nos communautés en région qui ont répondu présentes aux demandes ponctuelles mais qui ne souhaitent pas prendre d’engagement au sein du bureau de l’aumônerie. Je n’oublie pas les conjoints qui seront nos petites mains et notre soutien au sein de nos foyers comme au sein de la communauté. Il n’est pas encore trop tard pour souhaiter à toutes nos familles hmong de France une belle et sainte année et que l’œuvre de l’Esprit Saint souffle sur chacun de vous pour nous garder unis dans la prière et forts dans l’amour fraternel.

coordinatrice aumônerie hmong de France

Joanne Yang

Les deux bureaux réunis

PREMIÈRE LETTRE DE SAINT PAUL APÔTRE AUX CORINTHIENS

01 J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

02 J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

03 J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

04 L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

05 il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

06 il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

07 il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

08 L’amour ne passera jamais. Les prophéties seront dépassées, le don des langues cessera, la connaissance actuelle sera dépassée.

09 En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.

10 Quand viendra l’achèvement, ce qui est partiel sera dépassé.

11 Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.

12 Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.

13 Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité.

Cécile YANG