Archives de catégorie Activités

BACI : Repas de convalescence pour Mgr BANCHONG THOPANHONG

Tsoom ntseeg nyob Los Tsuas Teb ua ib pluas mov khi tes (BACI) rau Txiv Tswv Qhia Txwj Choo THOJ – Monseigneur BANCHONG THOPANHONG (mis en ligne le 27/04/2022)

Ce dimanche 24 avril 2022, la communauté des fidèles du Laos a préparé une cérémonie du BACI pour la convalescence de Mgr BANCHONG THOPANHONG (Txiv Tswv Qhia Txwj Choo THOJ). Cette cérémonie a été préparée dans la discrétion par les fidèles et Son Excellence, le Cardinal Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun pour faire une surprise à Mgr BANCHONG THOPANHONG qui en a été très touché. Son Excellence, le Cardinal Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun était présent pour soutenir Mgr BANCHONG dans sa convalescence. La Fondation T.P. Nyiaj Pov (Père Yves BERTRAIS) remercie par l’intermédiaire de son coordinateur Xia Vue Yang (Txhiaj Vwj YAJ) les donateurs grâce à qui la cérémonie a pu se dérouler.

Hnub 24 lub 4 hli ntuj 2022, tsoom ntseeg nyob Los Tsuas Teb thiab Txiv Tswv Qhia Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun npaj ib pluas mov los khi tes (BACI) rau Txiv Tswv Qhia Txwj Choo THOJ (Mgr BANCHONG THOPANHONG). Txiv Tswv Qhia Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun lawv ua pluas mov los pov hwm rau Txiv Tswv Qhia Txwj Choo kom nws cov nws kab mob kev nkeeg ploj mus. Txhiaj Vwj YAJ, tus tuav ntawv hauv lub tsev koos tes Fondation Père Yves Bertrais (T.P. Nyiaj Pov) ua tsaug ntau rau cov tau pab nyiaj los koom tes ua ke thaij li npaj tau plus mov ntawd.

Chapelle du bienheureux THOJ Paul Xiong au Laos : 17 nouveaux baptisés

17 leej txais lub txim ntxuav hauv lub tsev teev ntuj tim khawv THOJ Xyooj Paj Lug LOS TSUAS TEB (tshaj tawm hnub 27/04/2022)

Ce samedi 23 avril 2022 fut un grand jour de grâce : 17 catéchumènes ont été baptisés dans la chapelle du Bienheureux THOJ Xyooj Paul au LAOS par le Père Vimanephet Indavong, prêtre responsable en charge de la chapelle. Les nouveaux baptisés ont eu aussi la grâce de recevoir la communion. Un autre groupe est actuellement en cours de préparation pour le baptême.

Tshaj tawm rau sawv daws paub hais tias hnub 23 lub 4 hli ntuj 2022, yog ib hnub zoo heev vim muaj 17 leej tau txais lub cim ntxuav thiab lub cim yug hauv lub tsev teev ntuj tim khawv THOJ Xyooj Paj Lug LOS TSUAS TEB . Yog tus txiv plig Vimanephet Indavong ua lub txoos rau lawv. Tseem tshuav ib pab yuav npaj mus txais lub cim ntxuav.

Messes d’action de grâce pour Soeur Carmen Chapdelaine Phauj Xis

Cov thaj txi ntuj nco txog Phauj Xis Soeur Carmen Chapdelaine (publication le 25/04/2022)

La famille de Soeur Carmen Chapdelaine décédée au mois de février 2022 nous fait part des messes d’action de grâce pour Soeur Carmen Chapedelaine. Les premières dates sont les suivantes :

  • le 23 avril 2022 : messe à la paroisse Charles Garnier, Canada (heure non précisée).
  • le 26 avril 2022 : messe à 16:15 à la paroisse Notre-Dame-Du-Perpétuel-Secours, Canada.
    C’est dans la paroisse Notre-Dame-Du-Perpétuel-Secours, Canada, que se sont déroulées les obsèques. Les informations concernant les messes sont disponibles à l’adresse : www.perpetuel.org. D’autres messes à venir sont également prévues, les dates seront communiquées ultérieurement.

Txhiaj Vwj Yaj
Sheboygan

Hais qhia sawv daws paub tias Phauj Xis Carmen Chapdelaine cov xeeb ntxwv npaj tau ntau lub thaj Txi Ntuj nco txog Phauj Xis nyob Canada. Yuav muaj ob lub sai sai tom ntej no,
Yog nej qee tau caij nyoog no ces, mus koom hauv Internet, nyob ntawm lub tsev vas li no: www.perpetuel.org

Thaj #1 yog 4/23/2022 Tsis paub sij hawm, nyob rau lub tsev teev ntuj Paroisse Charles Garnier, Canada.
Thaj #2 yog 4/26/2022 thaum 4:15 pm Canada time, nyob rau lub tsev teev ntuj hu ua Paroisse Notre-Dame-Du-Perpétuel-Secours, Canada.
Lub tsev teev ntuj no yog lub uas Phauj Xis mus koom nyob Sherbrooke, Quebec, Canada. Thaum peb mus koom nws lub ntees, peb twb mus xyuas, thiab mus zaum cov
Rooj uas nws zaum txhua zaus nws mus teev ntuj.

Yog leej twg ho tsis xyeej los, peb mam li tshaj tawm hauv Youtube, Facebook tom qab rau nej tau saib.
Tseem muaj ntau thaj Txi Ntuj uas Phauj Xis cov xeeb ntxwv tau npaj rau nws. Mam li hais qhia nej.

Txhiaj Vwj Yaj
Sheboygan

Décès du Père Georges LAUDIN

T.P. Georges LAUDIN tau tas sim neej (publication le 25/04/2022)

Les Pères missionnaires Oblats de Marie Immaculée nous ont annoncé la triste nouvelle du décès du père Georges Laudin, survenue la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 avril 2022, à Fontenay-sous-Bois.

Le Père Georges Laudin a notamment travaillé avec le Père Antoine YANG (TP Cwj Vuam Chiv YAJ) en Guyane. Ci-dessous un article du Provincial des OMI, qui évoque brièvement le travail de père Georges Laudin :
https://www.omiworld.org/fr/2018/11/28/un-appel-missionnaire-aux-oblats-la-guyane-francaise/

Cov Txiv Plig Oblats de Marie Immaculée tshaj xov rau peb tsoom ntseeg hais tias Txiv Plig Georges Laudin, uas tau nrog Txiv Plig Cwj Vuam Chiv (Père Antoine YANG) ua txoj hauj lwm pab cov ntseeg nyob Guyane, tau tas sim neej hnub 20 mus rau 21 lub 4 hli ntuj nyob Fontenay-sous- Bois.

Hauv qab no, tus Txiv Plig saib lawv cov Oblats qhia txog T.P. Georges LAUDIN lub neej :
https://www.omiworld.org/fr/2018/11/28/un-appel-missionnaire-aux-oblats-la-guyane-francaise/

8ème Dimanche du Temps Ordinaire — Année C

Voici les lectures de ce dimanche 27 Février 2022 proposé par le site AELF.ORG

PREMIÈRE LECTURE

« Ne fais pas l’éloge de quelqu’un avant qu’il ait parlé » (Si 27, 4-7)

Lecture du livre de Ben Sira le Sage

Quand on secoue le tamis, il reste les déchets ;
de même, les petits côtés d’un homme
apparaissent dans ses propos.
    Le four éprouve les vases du potier ;
on juge l’homme en le faisant parler.
    C’est le fruit qui manifeste la qualité de l’arbre ;
ainsi la parole fait connaître les sentiments.
    Ne fais pas l’éloge de quelqu’un avant qu’il ait parlé,
c’est alors qu’on pourra le juger.

    – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 91 (92), 2-3, 13-14, 15-16)

R/ Il est bon, Seigneur, de te rendre grâce ! (cf. Ps 91, 2)

Qu’il est bon de rendre grâce au Seigneur,
de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,
d’annoncer dès le matin ton amour,
ta fidélité, au long des nuits !

Le juste grandira comme un palmier,
il poussera comme un cèdre du Liban ;
planté dans les parvis du Seigneur,
il grandira dans la maison de notre Dieu.

Vieillissant, il fructifie encore,
il garde sa sève et sa verdeur
pour annoncer : « Le Seigneur est droit !
Pas de ruse en Dieu, mon rocher ! »

DEUXIÈME LECTURE

« Dieu nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ » (1 Co 15, 54-58)

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères,
au dernier jour,
    quand cet être périssable
aura revêtu ce qui est impérissable,
quand cet être mortel
aura revêtu l’immortalité,
alors se réalisera la parole de l’Écriture :
La mort a été engloutie dans la victoire.
    Ô Mort, où est ta victoire ?
Ô Mort, où est-il, ton aiguillon ?

    L’aiguillon de la mort,
c’est le péché ;
ce qui donne force au péché,
c’est la Loi.
    Rendons grâce à Dieu qui nous donne la victoire
par notre Seigneur Jésus Christ.
    Ainsi, mes frères bien-aimés,
soyez fermes, soyez inébranlables,
prenez une part toujours plus active à l’œuvre du Seigneur,
car vous savez que, dans le Seigneur,
la peine que vous vous donnez n’est pas perdue.

    – Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

« Ce que dit la bouche, c’est ce qui déborde du cœur » (Lc 6, 39-45)

Alléluia. Alléluia.
Vous brillez comme des astres dans l’univers
en tenant ferme la parole de vie.
Alléluia. (Ph 2, 15d.16a)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    Jésus disait à ses disciples en parabole :
« Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ?
Ne vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ?
    Le disciple n’est pas au-dessus du maître ;
mais une fois bien formé,
chacun sera comme son maître.

    Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère,
alors que la poutre qui est dans ton œil à toi,
tu ne la remarques pas ?
    Comment peux-tu dire à ton frère :
‘Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil’,
alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ?
Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ;
alors tu verras clair
pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.

    Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ;
jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit.
    Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit :
on ne cueille pas des figues sur des épines ;
on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces.
    L’homme bon tire le bien
du trésor de son cœur qui est bon ;
et l’homme mauvais tire le mal
de son cœur qui est mauvais :
car ce que dit la bouche,
c’est ce qui déborde du cœur. »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Reconnaissance et hommage à Soeur Carmen CHAPDELAINE Phauj Xis

Nco txog Phauj Xis Soeur Carmen CHAPDELAINE lub neej thiab nws txoj kev pab peb cov Hmoob (publié le 25/02/2022)

Biographie de Soeur Carmen CHAPDELAINENco txog Phauj Xis lub neej (biographie extraite du livre « En chemin avec le peuple Hmong » du Père René CHARRIER)

Carmen Chapdelaine était missionnaire au Laos, chez les Hmong pendant 13 ans. Son travail était de préparer les jeunes filles Hmong qui seraient amenées à faire des études et à apprendre la religion pour qu’à l’avenir :
• Qu’il y ait des jeunes qui connaissent bien la religion catholique et qui vont la faire connaitre aux habitants des villages Hmong.
• Que les filles pouvaient étudier comme les garçons.
• Et qu’un jour quelques-unes choisissent le chemin de la vie religieuse.

Elle écrit ainsi :
 » En 1959, je demande aux responsables de m’envoyer travailler dans un autre pays. En 1961, ils me demandent si j’accepte d’aller au Laos. Je réponds que oui. J’ai quelques craintes car le Laos est en guerre. Le 9 décembre 1961, j’arrive au Laos. J’apprends la langue Lao qui est la langue nationale, pendant 6 mois. En juillet, j’enseigne à 3 jeunes filles qui sont (Dia, Tia, Mo). En 1962 le Père Parent arrive au Laos pour nous rencontrer. Il est d’accord pour que j’apprenne la langue Hmong et que je travaille pour les jeunes filles Hmong.
Le Père Bertrais commence à m’enseigner le Hmong. Le Père et les 3 plus grandes filles me donne un nom Hmong : Phauj Xis (qui signifie « Tante Aimée »). Je déménage pour aller habiter la maison que nous l’appelons « Foyer Nong Bone ». Il y a déjà plus d’une douzaine de filles qui m’attendent. Cette même année, je visite pour la première fois un village Hmong à Sayaboury. Je continue à enseigner les filles Hmong à Nong Bone.

A partir de 1964-1965, les jeunes filles viennent très nombreuses, il n’y a pas assez de place pour dormir. Nous discutons pour faire une autre maison, accolée au réfectoire. Nous faisons une nouvelle salle de réfectoire. Le Père Lynde donne de l’argent pour construire la maison. Nous avons 2 maisons assez grandes pour loger plus de 40 personnes.
Il faut trouver de l’argent pour vivre, beaucoup de gens nous aident :

  1. L’Evêque de Vientiane.
  2. La congrégation pour l’Evangélisation.
  3. Les catholiques Américains (par le Père Bouchard).
  4. Mon père vend un terrain pour m’aider.
  5. La sœur du Père Bertrais qui est sœur Thérèse.
  6. Les Oblates Canadiennes.
  7. Je fais la quête au Canada dans les Eglises.
  8. Les jeunes filles Hmong font des broderies.
  9. Un groupe de dames en Autriche.
  10. Des femmes américaines.

Beaucoup de gens et de groupes nous ont aidés, on a pu faire beaucoup de choses. Je ne parle pas souvent de tout cela, maintenant c’est le moment de le dire pour que vous le sachiez.
A partir de 1965, il y avait de petites et grandes filles qui venaient des villages et ne savaient pas lire. Les Hmong malades viennent se faire soigner de plus en plus nombreux à Vientiane. Je dois en conduire certains chez les médecins français, car ils ne connaissent pas la langue française. Les jeunes filles du foyer vont visiter les malades à l’hôpital, leur apportent nourriture, vêtements et font traductrices.
En 1967, je retourne en vacances au Canada pour 2 ou 3 mois. Au bout de 3 semaines, j’ai un accident de voiture, Jai la colonne vertébrale abimée. En 1968, je reviens à Nong Bone et je reprends mon travail. De 1969 à 1975, on enseigne la couture le matin, à partir de midi, on enseigne les femmes des catéchistes.
En mars 1971, je retourne au Canada, en septembre, je reprends mon travail jusqu’en 1975.
1975, c’est la débâcle, les filles retournent chez elles. Quelques-unes traversent le Mékong pour aller en Thaïlande. Je reste à Nong Bone pour ranger toutes les affaires, j’en brule une partie, je donne tout ce qui reste à l’hôpital Sisavang Vong. Je n’ai pas l’autorisation de rester, je dois quitter le Laos en août 1975. Je vais à Chiang Mai en Thaïlande. Avec moi, il y a 2 ou 3 jeunes filles Hmong. Il n’est pas facile d’avoir les papiers pour rester en Thaïlande, donc nous sommes obligés d’aller ailleurs faire les papiers pour rester en Thaïlande. Les filles sont troublées car elles ne savent pas ce que sont devenues leurs familles. Elles n’ont pas le cœur au travail. En mars 1976, je rentre au Canada.
En 13 ans avec les jeunes filles Hmong, j’ai appris beaucoup de choses. Je les remercie, elles m’ont fait confiance. Je pense à celles qui sont restées assez longtemps avec qui j’ai beaucoup appris. Je me rappelle particulièrement des trois ainées, Dia, Mo et Rhia, sans elles, je n’aurai pas pu faire mon travail.
Je remercie le Seigneur de nous avoir permis de nous revoir. Je vois que vous avez une belle et heureuse vie. »

Hommage-a-Phauj-Xis

Au-revoir-Phauj-Xis

THANK YOU – MERCI – UA TSAUG

We are thankful to Phauj Xis’ family for their kindness and many blessings to allow us to attend her last moment on earth. She has been a “jewellery Mother” for so many of Hmong Girls in the 60’s to prepare their unknown future for the 21st Century. And now, they know who they are because of her love, faith and sacrifices.

Family coordinator : Kia Thao
Prayer coordinators : Chong Thao Ly & Pa Yang
Prayer book & printing : Xia Vue Yang
Donation manager : Ted V. Thao
Member coordinators : Xyo Suzane Vang, Chong Thao Ly
Visiting members : Xa Lee, Chong Koua Yang, Deu Lo Yang, Cha Ly, Doua Her

Funérailles de Soeur Carmen CHAPDELAINE

Ua Phauj Xis lub ntees nyob Canada (publié le 23/02/2022)

Les funérailles de Soeur Carmen CHAPDELAINE Phauj Xis se dérouleront le lundi 7 mars 2022 au Canada. Les visites seront possibles ce jour-là de 11h00 du matin à 14h00 de l’après-midi à l’adresse : Coopérative Funéraire de l’Estrie, 485, rue du 24-Juin, Sherbrooke, Québec, J1E 1H1, CANADA. La messe aura lieu après les visites à partir de 14h00. Un courrier d’information a été adressé en début de semaine par l’Aumônerie aux délégués des régions de France. Prions ensemble pour le repos de Soeur Carmen.

Qhia rau peb tsoom ntseeg nyob Fab Kis Teb hais tias yuav ua Phauj Xis Soeur Carmen CHAPDELAINE lub ntees nyob Canada hnub 07/03/2022. Lawv tso nws lub cev nyob lub tsev : Coopérative Funéraire de l’Estrie, 485, rue du 24-Juin, Sherbrooke, Québec, J1E 1H1, CANADA thiab tso cai pub xyuas nws lub cev thaum 11h00 sawv ntxov mus txog 14h00 tav su, ces mam li teev Ntuj lawv qab. Lub koom cuab tsev Aumônerie tau xas ib tsab ntawv rau cov xeev ntuj coj tsoom ntseeg nyob Fab Kis Teb. Peb sawv daws ua ke thov ntuj rau Phauj Xis.

Lien pour les informations utiles :

https://www.coopfuneraireestrie.com/avis-de-deces/carmen-chapdelaine-208114/

Décès de Sœur Carmen CHAPDELAINE

Phauj Xis tau tas sim neej hnub 14/02/2022 (mis à jour le 21/02/2022)

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de Soeur Carmen CHAPDELAINE Phauj Xis au Canada le 14 février 2022. Soeur Carmen a accompagné les jeunes filles Hmong du temps des missionnaires au Laos. Unissons-nous dans la prière et demandons au Christ sa miséricorde pour que Soeur Carmen repose dans la Paix et la Lumière de Dieu.

Tshaj tawm rau peb sawv daws paub hais tias Phauj Xis Soeur Carmen CHAPDELAINE nyob Canada tau tas sim neej hnub 14/02/2022. Phauj Xis tau nrog cov Txiv Plig pab thiab xyuas cov ntxhais Hmoob nyob Los Tsuas Teb ua ntej lub teb chaws tawg. Peb sawv daws ua ke thov Tswv Ntuj kom hlub Phauj Xis thiab nws tsev neeg.

Ci-dessous le lien vers les informations et l’avis de décès :

https://www.coopfuneraireestrie.com/avis-de-deces/carmen-chapdelaine-208114/

4ème dimanche du Temps Ordinaire — Année C

Voici les lectures de ce dimanche 30 Janvier 2022 proposé par le site AELF.ORG

PREMIÈRE LECTURE

« Je fais de toi un prophète pour les nations » (Jr 1, 4-5.17-19)

Lecture du livre du prophète Jérémie

Au temps de Josias,
    la parole du Seigneur me fut adressée :
    « Avant même de te façonner dans le sein de ta mère,
je te connaissais ;
avant que tu viennes au jour,
je t’ai consacré ;
je fais de toi un prophète pour les nations.
    Toi, mets ta ceinture autour des reins et lève-toi,
tu diras contre eux tout ce que je t’ordonnerai.
Ne tremble pas devant eux,
sinon c’est moi qui te ferai trembler devant eux.
    Moi, je fais de toi aujourd’hui une ville fortifiée,
une colonne de fer, un rempart de bronze,
pour faire face à tout le pays,
aux rois de Juda et à ses princes,
à ses prêtres et à tout le peuple du pays.
    Ils te combattront,
mais ils ne pourront rien contre toi,
car je suis avec toi pour te délivrer
– oracle du Seigneur. »

    – Parole du Seigneur.

PSAUME

(Ps 70 (71), 1-2, 3, 5-6ab,  15ab.17)

R/ Sans fin, je proclamerai
ta justice et ton salut.
 (cf. Ps 70, 15)

En toi, Seigneur, j’ai mon refuge :
garde-moi d’être humilié pour toujours.
Dans ta justice, défends-moi, libère-moi,
tends l’oreille vers moi, et sauve-moi.

Sois le rocher qui m’accueille,
toujours accessible ;
tu as résolu de me sauver :
ma forteresse et mon roc, c’est toi !

Seigneur mon Dieu, tu es mon espérance,
mon appui dès ma jeunesse.
Toi, mon soutien dès avant ma naissance,
tu m’as choisi dès le ventre de ma mère.

Ma bouche annonce tout le jour
tes actes de justice et de salut.
Mon Dieu, tu m’as instruit dès ma jeunesse,
jusqu’à présent, j’ai proclamé tes merveilles.

DEUXIÈME LECTURE

« Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité » (1 Co 12, 31 – 13, 13)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères,
    recherchez avec ardeur les dons les plus grands.
Et maintenant, je vais vous indiquer le chemin par excellence.

    J’aurais beau parler toutes les langues
des hommes et des anges,
si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour,
je ne suis qu’un cuivre qui résonne,
une cymbale retentissante.
    J’aurais beau être prophète,
avoir toute la science des mystères
et toute la connaissance de Dieu,
j’aurais beau avoir toute la foi
jusqu’à transporter les montagnes,
s’il me manque l’amour,
je ne suis rien.
    J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés,
j’aurais beau me faire brûler vif,
s’il me manque l’amour,
cela ne me sert à rien.

    L’amour prend patience ;
l’amour rend service ;
l’amour ne jalouse pas ;
il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;
    il ne fait rien d’inconvenant ;
il ne cherche pas son intérêt ;
il ne s’emporte pas ;
il n’entretient pas de rancune ;
    il ne se réjouit pas de ce qui est injuste,
mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
    il supporte tout, il fait confiance en tout,
il espère tout, il endure tout.
    L’amour ne passera jamais.

Les prophéties seront dépassées,
le don des langues cessera,
la connaissance actuelle sera dépassée.
    En effet, notre connaissance est partielle,
nos prophéties sont partielles.
    Quand viendra l’achèvement,
ce qui est partiel sera dépassé.
    Quand j’étais petit enfant,
je parlais comme un enfant,
je pensais comme un enfant,
je raisonnais comme un enfant.
Maintenant que je suis un homme,
j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.

    Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ;
ce jour-là, nous verrons face à face.
Actuellement, ma connaissance est partielle ;
ce jour-là, je connaîtrai parfaitement,
comme j’ai été connu.
    Ce qui demeure aujourd’hui,
c’est la foi, l’espérance et la charité ;
mais la plus grande des trois,
c’est la charité.

    – Parole du Seigneur.

OU LECTURE BREVE

DEUXIÈME LECTURE

« Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité » (1 Co 13, 4-13)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

L’amour prend patience ;
l’amour rend service ;
l’amour ne jalouse pas ;
il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;
    il ne fait rien d’inconvenant ;
il ne cherche pas son intérêt ;
il ne s’emporte pas ;
il n’entretient pas de rancune ;
    il ne se réjouit pas de ce qui est injuste,
mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
    il supporte tout, il fait confiance en tout,
il espère tout, il endure tout.
    L’amour ne passera jamais.

Les prophéties seront dépassées,
le don des langues cessera,
la connaissance actuelle sera dépassée.
    En effet, notre connaissance est partielle,
nos prophéties sont partielles.
    Quand viendra l’achèvement,
ce qui est partiel sera dépassé.
    Quand j’étais petit enfant,
je parlais comme un enfant,
je pensais comme un enfant,
je raisonnais comme un enfant.
Maintenant que je suis un homme,
j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant.
    Nous voyons actuellement de manière confuse, comme dans un miroir ;
ce jour-là, nous verrons face à face.
Actuellement, ma connaissance est partielle ;
ce jour-là, je connaîtrai parfaitement,
comme j’ai été connu.
    Ce qui demeure aujourd’hui,
c’est la foi, l’espérance et la charité ;
mais la plus grande des trois,
c’est la charité.

    – Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

Jésus, comme Élie et Élisée, n’est pas envoyé aux seuls Juifs (Lc 4, 21-30)

Alléluia. Alléluia.
Le Seigneur m’a envoyé,
porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
annoncer aux captifs leur libération.
Alléluia. (Lc 4, 18cd)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
dans la synagogue de Nazareth,
après la lecture du livre d’Isaïe,
    Jésus déclara :
« Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture
que vous venez d’entendre »
    Tous lui rendaient témoignage
et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.
Ils se disaient :
« N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »
    Mais il leur dit :
« Sûrement vous allez me citer le dicton :
‘Médecin, guéris-toi toi-même’,
et me dire :  
‘Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm :
fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !’ »
    Puis il ajouta :
« Amen, je vous le dis :
aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays..
    En vérité, je vous le dis :
Au temps du prophète Élie,
lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie,
et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre,
il y avait beaucoup de veuves en Israël ;
    pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles,
mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon,
chez une veuve étrangère.
    Au temps du prophète Élisée,
il y avait beaucoup de lépreux en Israël ;
et aucun d’eux n’a été purifié,
mais bien Naaman le Syrien. »

    À ces mots, dans la synagogue,
tous devinrent furieux.
    Ils se levèrent,
poussèrent Jésus hors de la ville,
et le menèrent jusqu’à un escarpement
de la colline où leur ville est construite,
pour le précipiter en bas.
    Mais lui, passant au milieu d’eux,
allait son chemin.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Messe de consécration de la chapelle du Bienheureux THOJ Xyooj Paul à Ban Namyard LAOS (publié le 13/11/2022)

Son Excellence Le Cardinal Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun a célébré ce mardi 11 janvier 2022 à 10h00 du matin la messe de consécration de la Chapelle du Bienheureux THOJ Xyooj Paul à Ban Namyard (LAOS), accompagné de nombreux prêtres laotiens et de fidèles venus en nombre de différentes provinces du pays. Son Excellence remercie tous les donateurs : « Merci à toutes celles et ceux qui ont contribué au projet, votre participation au Vicariat Apostolique de Ventiane est un grand signe de la vitalité de la mission de l’Eglise du Laos ».

L’Aumônerie des hmongs catholiques de France remercie tous les donateurs pour ce magnifique projet qui a été mené jusqu’au bout.

Thaj txi ntuj foom hmoov rau lub tsev teev ntuj tim khawv THOJ Xyooj Paj Lug (sau hnub 13/01/2022)

Hnub 11 lub 1 hlis ntuj xyoo 2022 thaum 10:00 teev yav sawv ntxov, tus Txiv Tswv Qhia Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun tau ua thaj txi ntuj foom hmoov rau lub tsev teev ntuj tim khawv THOJ Xyooj Paj Lug tsa nyob qhov chaw Tiaj Ntxhw Tuag (Los Tsuas Teb). Cov Txiv Plig thiab cov neeg ntseeg kuj tuaj coob kawg li. Nws muaj ib lo lus zoo siab ua tsaug rau sawv daws tau sib pab koom tes, yog ib txoj kev muab los piv tau hais tias txoj kev ntseeg nyob lub xeev Vees Cas muaj txoj sia loj kawg li. Lub koom cuab tsev Aumônerie des hmongs catholiques de France ua tsaug ntau rau nej txhua leej txhua tus tau pab tsa lub tsev teev ntuj thaum pib mus txog thaum tiav.